Belles initiatives

Feuilles d’automne en pot, petit DIY inside !

Ça y est l’automne est là  !

Oui, je sais cela fait déjà presque trois semaines… Mais je veux parler du vrai, pas celui du calendrier ; celui qu’on voit, celui qu’on hume… Ces senteurs de sous-bois et de feuilles mortes, ces couleurs étincelantes et chaudes…

Comme beaucoup d’entre nous, j’adore l’automne : souvenirs d’enfance à courir dans les feuilles, à faire des bouquets pour Maman, à se fabriquer de magnifiques couronnes jaune & or… A faire s’envoler le beau tas de feuilles soigneusement balayées par les jardiniers, les pauvres

Mais on peut s’amuser à tout âge, n’est-ce pas ?

Donc depuis le début du mois, je joue à improviser autour du thème de la feuille. Celles et ceux qui suivent mon compte instagram s’en sont déjà aperçu. L’idée me trottait déjà dans la tête, mais le déclic m’a été donné par le projet de Flow Magazine de rendre hommage aux feuilles d’automne chaque jour, pendant un mois ; un bien joli challenge et une belle façon de stimuler sa créativité !

Aujourd’hui, j’ai eu envie de partager avec vous ma petite “impro” :

Feuilles d'automne -Vivyane Veka

ma petite cueillette (la feuille marron est retaillée aux ciseaux) et une feuille de papier calque.

Puis à l’aide d’ une perforatrice,

j’ai fait :

Feuilles d'automne perforées-Vivyane Veka

“des trous, des p’tits trous, des p’tits trous partout…”

Et, j’ai disposé le tout sur ma feuille de papier blanc et une partie sous ma feuille de papier calque :

Plante dans pot d'après Depeapa-Vivyane Veka

Cette composition m’a été inspirée par une superbe illustration de l’artiste “Depeapa”,

offerte par “Flow magazine”, dans un des précédents numéros

et que je peux admirer à loisir puisque je l’ai affichée au-dessus de mon bureau.

J’aime le minimalisme qui se dégage de cette image et le fait de pouvoir “immortaliser” ces feuilles que l’on dit mortes. Jusqu’à aujourd’hui, c’est “ma préférée”, celle que j’ai vraiment pris plaisir à composer, avec peut-être aussi “Mère & fille”, que je vous laisse trouver ci-dessous :

Et vous que faîtes-vous des feuilles d’automne que vous ramassez ?

^_^

En mode “Yarn Bombing”

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une “nouvelle” passion : le “Yarn Bombing” ou “Tricot Urbain”, à savoir : l’art d’habiller le mobilier urbain de réalisations en fils de laine. Comme vous le savez sûrement, l’idée est de susciter l’attention des passants, en associant le tricot, ou le crochet, au graffiti, et en apportant de la couleur et de la chaleur dans la ville, un peu à l’image du “Street Art”.

Yarn bombing Eyes Yeux Vivyane Veka

(Oeuvre collective pour la Journée mondiale du Tricot)

Si vous demandez à des crocheteurs, ou des tricoteurs de rue, pourquoi ils pratiquent le “Yarn Bombing”, vous obtiendrez ce type de réponse :

– “pour embellir les rues, la ville”

– “pour mettre de la couleur dans le quotidien”

– “pour partager”

– “pour faire sourire…”

En ce qui me concerne, cela fait un bon moment que l’idée me trotte dans la tête. “Crocheter ou Tricoter Urbain” me semble faire partie du processus créatif, comme :

– une prise de recul et une “sortie de sa zone de confort” par rapport à une démarche plus personnelle,

– une nouvelle source d’inspiration ancrée dans le partage.

Il y a quelques semaines, le 25 mai, je posais mon 1er “Yarn Bombing”, à l’entrée d’un endroit très fréquenté de ma ville ; aujourd’hui, à ma grande surprise, il est toujours en place :

Yarn-bombing-yeux-Vivyane-Veka

Certains sont passés à côté plusieurs fois sans le voir (il faut dire que je l’ai placé à un peu plus de 2m de haut), mais d’autres l’ont rapidement remarqué :

“il suffit de lever les yeux en sortant, ou en regardant au travers des grandes baies vitrées ! ” ; et c’est exactement ce qui me plaît dans cette activité :

“ouvrir les yeux”, “donner à voir”, “poser un autre regard” !

Cette paire d’yeux fait désormais partie du décor ; pour combien de temps encore ? Peu importe et c’est là tout le charme : un côté plus ou moins éphémère et renouvelable à la fois.

*

Mi-juin, grâce à “Mua”, je pouvais réaliser un de mes petits rêves : organiser une rencontre crochet/tricot (pour la Journée Mondiale du Tricot), pour “Yarn Bomber” la vitrine de la Mercerie ; je vous en parlais ici.

Ce fut un joyeux moment de partage plein de couleurs :

Yarn-Bombing-chez-Mua-Vivyane-Veka

Merci encore Lucie pour ton accueil !

Quelle joie de créer tous ensemble !

^_^