Une plante verte au bout de mon crochet : le KOKEDAMA et son tutoriel

Aujourd’hui, c’est un tutoriel aux accents de verdure que je vous propose : le KOKEDAMA au crochet !

L’idée m’est venue alors que je passais mon stock de laines en revue et que je venais de passer quelques heures à patauger les pieds dans l’eau, dans notre buanderie… Je vous passe les détails… J’avais besoin de me changer les idées et de penser à autre chose. Pour ça, rien de tel qu’imaginer un nouveau design !

Je suis tombée sur ce fil à bouclettes, de la marque Pingouin (Pingo Nounours), que j’avais presque oublié au fond de ma petite armoire, et allez savoir pourquoi, il m’a fait penser à de la mousse – mon expérience aquatique était toute fraîche – et l’idée de réaliser un « Kokedama » a suivi.

Pour ceux d’entre vous qui se poseraient la question, « Kokedama » signifie « boule de mousse » en japonais.

Contente du résultat, j’avais envie de partager avec vous cette petite nouveauté ; d’autant plus envie, qu’à l’heure où je vous écris, nous sommes rassurés sur les causes de cette étendue d’eau dans notre sous-sol…

Ce kokedama est vraiment simple à réaliser, pour peu que vous ayez un peu l’habitude de crocheter. En effet, lorsqu’on crochète le fil « Pingo Nounours », les mailles ne sont pas très visibles (surtout les 1ers tours) et ça aide beaucoup de les « sentir » avec les doigts. Mais c’est une question de pratique et d’habitude, alors le mieux est de se lancer tout de suite ! D’ailleurs, vous pouvez aussi réaliser la boule avec un fil qui vous convient mieux.

Matériel :

Vous aurez besoin de (photo #1) :

Fil Pingo Nounours (ou autre) + fil coton vert (pour crochet n°4) + ficelle

1 crochet n°8 et 1 crochet n°4

Ciseaux et aiguille à laine

Polyester de rembourrage

des tiges métalliques de fleuriste (optionnel)

Réalisation de la boule de mousse au crochet

La boule se crochète en rond, avec le crochet n° 8 (Photo #2)

R1 : 6 mailles serrées (ms) dans l’anneau magique (6 ms)

R2 : *1 augmentation (aug)* x 6 (12 ms)

R3 : *1 ms, 1 aug* x 6 (18 ms)

R4 à 6 : 18 ms (18 ms)

Commencez à remplir la boule de ouate

R7 : *1 ms, 1 diminution (dim)* x 6 (12 ms)

Terminez le rembourrage

R8 : *1 dim* x 6 (6 ms)

Arrêtez le fil, faufilez-le entre les mailles et serrez pour fermer l’ouverture.

Rentrez et dissimulez le fil.

Réalisation du feuillage au crochet

avec le crochet n°4 (Photos 3 & 4)

Grandes feuilles (x3) :

Réalisez une chaînette (ch) de 19 mailles linéaires (ml),

puis à partir de la 2ème m en partant du crochet : 3 ms + 3 demie-brides (db) +  6 brides (B) + 3 db + 2 ms + 1 maille coulée (mc),

puis faites 2 ml et retournez votre ouvrage,

faites 1 mc dans la 2ème m à partir du crochet (1ère ms que vous venez de faire),

puis dans la chain : 1 mc + 2 ms + 3 db + 6 B + 3 db + 3 ms + 1 mc

Terminez par 1 mc dans la db du début.

Arrêtez et coupez le fil en laissant suffisamment de longueur pour l’assemblage.

Feuilles moyennes (x3) :

Réalisez une ch de 14 ml,

puis à partir de la 3ème m en partant du crochet : 2 db +  5 B + 2 db + 2 ms + 1 mc,

puis faites 2 ml et retournez votre ouvrage,

faites 1 mc dans la 2ème m à partir du crochet,

puis dans la chain : 1 mc + 2 ms + 2 db + 5 B + 2 db

Arrêtez……………

Petites feuilles (x2) :

Réalisez une chaînette de 7 ml,

puis à partir de la 3ème m en partant du crochet : 1 db +  2 B + 1 db + 1 mc,

puis faites 2 ml et retournez votre ouvrage,

faites 1 mc dans la 2ème m à partir du crochet,

puis dans la ch : 1 mc + 1 db + 2 B + 1 db + 1 mc

Arrêtez……………

Assemblage

Commencez par assembler les 2 petites feuilles par quelques points de couture,

puis les 3 moyennes et les plus grandes.

Si vous souhaitez donner plus de tenue à vos feuilles, c’est le moment de sortir vos tiges de fleuriste,

pour les insérer dans les 3 grandes feuilles comme ci-dessous #1 et #2.

Coupez-les en laissant un peu de longueur, pour pouvoir replier la tige sur -même #3.

Cousez vos feuilles à votre boule de mousse

et mettez les feuilles en forme.

On passe ensuite à la dernière étape, celle du ficelage #1,

enroulez la ficelle autour de la boule comme vous le souhaitez #2.

Coupez 3 longs brins de ficelles pour les attacher à votre boule,

réunissez-les par un noeud,

suspendez le tout :

Voilà votre Kokedama terminé !

Il ne reste qu’à vous préparer un thé, vous installez tranquillement dans votre meilleur fauteuil et admirer… Effet bluffant garanti. Et celui-ci n’a même pas besoin d’eau ! Oups…

Si vous réalisez ce Kokedama, n’hésitez pas à taguer vos photos sur instagram avec #happycrochettoyou ou à m’envoyer des photos ; j’adore voir vos réalisations !

HAPPY CROCHET !

^_^