déco

Des fleurs au crochet pour mon futur plaid en grannies

Je ne sais pas chez vous, mais ici le soleil fait son « come back ».

Après plus d’un mois de pluie presque sans discontinuer -j’exagère à peine- on y croyait plus. Timide retour pour l’instant, mais on en avait tellement besoin. Et quand bien même les températures sont encore fraîches, le printemps commence à pointer le bout de son nez et des petites fleurs apparaissent de-ci de-là un peu partout.

De mon côté, quand bien même je rêvais désespérément de quelques flocons (et j’en rêve encore), j’avais tellement besoin de couleurs que je n’ai pas attendu ces petits signes printaniers.

Quoi de mieux qu’un plaid fleuri au crochet pour égayer l’ambiance ?

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de recevoir en cadeau le tutoriel de la « Popcorn Garden Blanket » de Mandy du blog Red Agape.

(Crédits photo : Red Agape blog)

Une vraie petite merveille, comme un tapis de fleurs… Tout à fait ce qu’il me fallait !

A ce jour, je n’en suis qu’à 12 fleurs complètes réalisées sur les 54 qui composeront le plaid, et il me reste à les monter en grannies, mais j’avoue être déjà en amour …

D’ailleurs j’en profite pour les partager avec Isabelle qui proposait cette semaine aux « SC & More » de fleurir leurs intérieurs.

Et vous, avez-vous des projets fleuris, en cours ou à venir, pour votre crochet ?

Happy Crochet !

^_^

 

Une plante verte au bout de mon crochet : le KOKEDAMA et son tutoriel

Aujourd’hui, c’est un tutoriel aux accents de verdure que je vous propose : le KOKEDAMA au crochet !

L’idée m’est venue alors que je passais mon stock de laines en revue et que je venais de passer quelques heures à patauger les pieds dans l’eau, dans notre buanderie… Je vous passe les détails… J’avais besoin de me changer les idées et de penser à autre chose. Pour ça, rien de tel qu’imaginer un nouveau design !

Je suis tombée sur ce fil à bouclettes, de la marque Pingouin (Pingo Nounours), que j’avais presque oublié au fond de ma petite armoire, et allez savoir pourquoi, il m’a fait penser à de la mousse – mon expérience aquatique était toute fraîche – et l’idée de réaliser un « Kokedama » a suivi.

Pour ceux d’entre vous qui se poseraient la question, « Kokedama » signifie « boule de mousse » en japonais.

Contente du résultat, j’avais envie de partager avec vous cette petite nouveauté ; d’autant plus envie, qu’à l’heure où je vous écris, nous sommes rassurés sur les causes de cette étendue d’eau dans notre sous-sol…

Ce kokedama est vraiment simple à réaliser, pour peu que vous ayez un peu l’habitude de crocheter. En effet, lorsqu’on crochète le fil « Pingo Nounours », les mailles ne sont pas très visibles (surtout les 1ers tours) et ça aide beaucoup de les « sentir » avec les doigts. Mais c’est une question de pratique et d’habitude, alors le mieux est de se lancer tout de suite ! D’ailleurs, vous pouvez aussi réaliser la boule avec un fil qui vous convient mieux.

Matériel :

Vous aurez besoin de (photo #1) :

Fil Pingo Nounours (ou autre) + fil coton vert (pour crochet n°4) + ficelle

1 crochet n°8 et 1 crochet n°4

Ciseaux et aiguille à laine

Polyester de rembourrage

des tiges métalliques de fleuriste (optionnel)

Réalisation de la boule de mousse au crochet

La boule se crochète en rond, avec le crochet n° 8 (Photo #2)

R1 : 6 mailles serrées (ms) dans l’anneau magique (6 ms)

R2 : *1 augmentation (aug)* x 6 (12 ms)

R3 : *1 ms, 1 aug* x 6 (18 ms)

R4 à 6 : 18 ms (18 ms)

Commencez à remplir la boule de ouate

R7 : *1 ms, 1 diminution (dim)* x 6 (12 ms)

Terminez le rembourrage

R8 : *1 dim* x 6 (6 ms)

Arrêtez le fil, faufilez-le entre les mailles et serrez pour fermer l’ouverture.

Rentrez et dissimulez le fil.

Réalisation du feuillage au crochet

avec le crochet n°4 (Photos 3 & 4)

Grandes feuilles (x3) :

Réalisez une chaînette (ch) de 19 mailles linéaires (ml),

puis à partir de la 2ème m en partant du crochet : 3 ms + 3 demie-brides (db) +  6 brides (B) + 3 db + 2 ms + 1 maille coulée (mc),

puis faites 2 ml et retournez votre ouvrage,

faites 1 mc dans la 2ème m à partir du crochet (1ère ms que vous venez de faire),

puis dans la chain : 1 mc + 2 ms + 3 db + 6 B + 3 db + 3 ms + 1 mc

Terminez par 1 mc dans la db du début.

Arrêtez et coupez le fil en laissant suffisamment de longueur pour l’assemblage.

Feuilles moyennes (x3) :

Réalisez une ch de 14 ml,

puis à partir de la 3ème m en partant du crochet : 2 db +  5 B + 2 db + 2 ms + 1 mc,

puis faites 2 ml et retournez votre ouvrage,

faites 1 mc dans la 2ème m à partir du crochet,

puis dans la chain : 1 mc + 2 ms + 2 db + 5 B + 2 db

Arrêtez……………

Petites feuilles (x2) :

Réalisez une chaînette de 7 ml,

puis à partir de la 3ème m en partant du crochet : 1 db +  2 B + 1 db + 1 mc,

puis faites 2 ml et retournez votre ouvrage,

faites 1 mc dans la 2ème m à partir du crochet,

puis dans la ch : 1 mc + 1 db + 2 B + 1 db + 1 mc

Arrêtez……………

Assemblage

Commencez par assembler les 2 petites feuilles par quelques points de couture,

puis les 3 moyennes et les plus grandes.

Si vous souhaitez donner plus de tenue à vos feuilles, c’est le moment de sortir vos tiges de fleuriste,

pour les insérer dans les 3 grandes feuilles comme ci-dessous #1 et #2.

Coupez-les en laissant un peu de longueur, pour pouvoir replier la tige sur -même #3.

Cousez vos feuilles à votre boule de mousse

et mettez les feuilles en forme.

On passe ensuite à la dernière étape, celle du ficelage #1,

enroulez la ficelle autour de la boule comme vous le souhaitez #2.

Coupez 3 longs brins de ficelles pour les attacher à votre boule,

réunissez-les par un noeud,

suspendez le tout :

Voilà votre Kokedama terminé !

Il ne reste qu’à vous préparer un thé, vous installez tranquillement dans votre meilleur fauteuil et admirer… Effet bluffant garanti. Et celui-ci n’a même pas besoin d’eau ! Oups…

Si vous réalisez ce Kokedama, n’hésitez pas à taguer vos photos sur instagram avec #happycrochettoyou ou à m’envoyer des photos ; j’adore voir vos réalisations !

HAPPY CROCHET !

^_^