Amigurumis

« Party Pup » : quand un adorable chien s’invite au bout de mon crochet…

Il n’a montré que sa tête pour l’instant, mais ce petit chien au crochet a déjà une bouille très expressive.

Chapeau pointu et petite langue sur le côté, comme pour nous prévenir qu’il est prêt à s’amuser comme un petit fou, si ça n’est pas déjà fait !

Cet adorable et espiègle petit chiot est l’oeuvre de Irene Strange, designer crochet anglaise, dont j’apprécie énormément l’univers et l’inventivité. Lorsque j’ai aperçu ce petit personnage sur son compte instagram, j’ai forcément craqué et Irène m’a lancé en forme de clin d’oeil : « Pourquoi pas un chiot miniature ? » Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer, équipée de mon crochet 1,5 mm.

Cela ne se voit pas sur cette photo, mais la tête ne mesure que 6 cm, chapeau compris. Dans son tutoriel Irène Strange propose d’utiliser un crochet 3,5 mm pour obtenir un chiot de 17 cm environ sans le chapeau. Du coup, je pense que le mien ne devrait pas dépasser les 12 cm… Je vous dirai ça quand je l’aurai terminé.

Mais avant, il va falloir que je retourne m’acheter du fil, car initialement celui-ci n’était pas prévu pour un si « gros » projet !

Si vous aussi, vous avez envie d’inviter ce chien chez vous, le tutoriel est disponible en téléchargement gratuit sur le compte Ravelry de Irène Strange.

HAPPY CROCHET !

^_^

Un tout petit bébé au bout de mon crochet

Message aux âmes sensibles qui passeraient par là :

si votre coeur dégouline d’amour pour ces 4,5 cm de mignonnitude,

s’il vous prend l’envie de prendre au creux de vos mains ce petit bout d’à peine 2 grammes tout habillé,

alors je suis entièrement responsable de l’état dans lequel il vous a mis !

Je suis tellement fière de lui, si petit et déjà si mignon. Le travail avec un crochet 1,5 mm s’est miraculeusement bien déroulé et ce bébé a pu pointer le bout de son nez tout en douceur.

Vous êtes nombreux à me parler de la dextérité qu’il me faut pour réaliser mes miniatures au crochet, j’ai envie de répondre qu’il faut surtout et avant tout de la patience et une grosse envie de sortir de sa zone de confort.

Alors dites-vous qu’à crochet vaillant et curieux rien d’ impossible, et faites-vous plaisir ! Si on m’avait dit il y a 4 ans que je ferai un jour des mini-réalisations, j’aurais bien rigolé. Aujourd’hui, je me contente de sourire de contentement 🙂

Et vous le crochet en mode miniature ça vous tente ?

Je suis ravie de partager ce petit bout avec Karo qui accueille, cette semaine, les « SC & More » avec beaucoup de douceur.

HAPPY CROCHET !

^_^